Signes






vol. 48, no 1
octobre - décembre 2012


 
liminaire

Diane POIRIER
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
   
[HAUT]
 ~oOo~
  
40 ans de bonheur !En lien avec cet article : Vocation ; Prière ; Jeunes ; Groupes de partage ; Adolescents ; Enfants Familles

Complément à cet article

Parlez-nous de votre devise...

L’amour du Christ nous presse ; une parole de Paul qui m’a toujours interpellé. Elle m’est revenue à l’esprit à la lecture de l’encyclique Deus Caritas est du Pape Benoît XVI, et c’est ainsi qu’elle est devenue ma devise épiscopale. L’amour de notre Dieu, l’amour trinitaire, est pour moi la source de tout. Et cet amour, quand on le découvre dans notre vie, non seulement il nous comble, mais en plus, il nous pousse vers les autres. Dans mes armoiries, on peut y voir la Sainte Trinité, représentée par un triangle lumineux qui éclaire un voilier (l’Église) et une famille. C’est l’amour de Dieu qui est la source amoureuse de l’Église et de la famille, et qui les rend capables d’être des signes puissants de son amour pour tous les humains.

Depuis que je suis ici, à Nicolet, ma conception s’est enrichie grâce au­ thème pastoral qui a animé le diocèse, cette année : Qui est-il, pour nous aimer autant ? Il y a deux traductions possibles pour cette parole de Paul : L’amour du Christ nous saisit, ou l’amour du Christ nous pousse. Ce qui est premier, c’est l’amour du Christ qui nous saisit. Mais plus il nous saisit, plus il nous pousse vers les autres, plus il nous pousse à les aimer.


En 40 années de sacerdoce, vous en avez vu beaucoup, de dé­parts ! Qu’est-ce qui vous garde dans l’espérance pour l’Église d’aujourd’hui et de demain ?

La présence de Jésus, de son Esprit et sa promesse : Je serai avec vous tous les jours, jusqu’à la fin des temps. C’est ma certi­tude ! On peut avoir des doutes et se poser toutes sortes de questions sur ce que sera l’Église de demain, mais il ne faut pas avoir peur, car le Christ veille sur son Église, pour qui il a donné sa vie. Bien sûr, depuis quelques années, ­l’Église passe par des moments très difficiles. Ceux qui n’ont pas la foi peuvent penser qu’elle est en train de dispa­raître. Mais ceux qui ont la foi savent qu’elle est en train de se transformer comme elle l’a fait bien souvent au cours de son histoire. Elle est en­ passage, de la mort à la vie ; elle se purifie et se ré-enligne pour demain.

C’est l’Esprit Saint qui prépare peu à peu l’Église de demain. Les plus jeunes parmi nous auront fort probablement l’occasion d’en percevoir le visage. Pour la plupart d’entre nous, un peu comme Moïse, nous allons devoir traverser le désert mais sans entrer dans la Terre promise. Mais si nous ouvrons bien les yeux, nous en verrons les pousses nouvelles. L’Esprit saura toujours nous surprendre.

Combien de temps va durer cette période difficile ? Le temps qu’il faut pour la purification, pour une plus grande conversion. Un temps qui, loin de nous inviter à nous croiser les bras, nous appelle au contraire à être attentifs aux signes de l’Esprit et à travailler avec enthousiasme là où on pense que l’Esprit nous appelle. Et cela sans trop savoir ce qu’il nous demande et où il nous amène. Ça fait partie du processus de trans­formation : la nécessité de s’abandonner à l’Esprit, de lui faire confiance, d’accorder un peu plus d’importance à la prière et de travailler dans la foi. Je suis persuadé que nous vivons présentement un moment important pour notre Église, même si c’est loin d’être facile.

Il ne faut pas craindre pour demain. Ce n’est pas notre Église, c’est celle du Christ, à laquelle nous collaborons tous selon nos talents, charismes et ministères. Je n’ai pas peur de demain. L’Esprit va nous y conduire certainement, si nous savons nous en remettre à lui dans la foi. L’important, c’est de faire ce qu’on pense que l’Esprit nous demande main­tenant. Le reste lui appartient­.

Que sera cette Église ? Ce sera la même, mais avec des c­arac­téristiques différentes, comme ça s’est produit bien des fois au cours de son histoire. Elle sera ardente et elle saura rejoindre les gens de demain, leur permettre de découvrir et de rencontrer Jésus Christ. Tout cela va se faire lentement parce que l’Esprit Saint travaille en profondeur dans les coeurs. Nous, nous aimons les changements rapides qui, bien souvent, ne durent pas. Ce que prépare l’Esprit, c’est une nouvelle façon de vivre la vie chrétienne où la foi, la Parole de Dieu, le témoignage, le dialogue, l’accueil, la prière, la recherche d’unité, auront beaucoup d’importance. C’est ainsi que l’Église se déve­loppe, pas par rupture ou rejet, mais par de nouvelles prises de conscience qui viennent l’enrichir et lui permettre de faire de nouveaux pas.

Propos recueillis par Isabelle VENNE
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no1)
   
[HAUT]
~oOo~
 
« Dors, petit enfant ! »
En lien avec cet article : Société du Christ Seigneur
  
André LAVOIE
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
   
[HAUT]
~oOo~
    
S'engager à la suite du Christ
  Christine GÉDÉON
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.
  
[HAUT]
~oOo~
    
« Marthe, Marthe ! »
En lien avec cet article : Prière ; Petite prière

Ludger BRIEN, S.J.
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.

   
[HAUT]
~oOo~
    
Kaia’tanoró:ron Kateri Tekahkwitha
En lien avec cet article :  Prière ; Chasteté ; Accompagnement spirituel
 
Christine GÉDÉON
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.

   
[HAUT]
~oOo~
   
Familles souffrantes, Dieu vous aime !
En lien avec cet article : Familles ; Mariage
  
Mgr André GAZAILLE
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
   
[HAUT]
~oOo~
    
L'Époux est en retard
François CHARETTE, ptre
Homélie du 6 novembre 2011
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.

[HAUT]
~oOo~
    
Mon journal haïtien
En lien avec cet article : JMJ ; Prière ; Jeunes ; Adolescent ; Enfants ; Vocations ; Saint Ignace de Loyola
 
Kesner DIMANCHE
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no 1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.

[HAUT]
~oOo~
    
Mes limites...
En lien avec cet article : Discernement spirituel ; Prière
 
Monique VIAU
(L'article complet est dans la revue Signes, vol. 48, no1)
Je veux me procurer Signes ? Cliquer ici.

[HAUT]